LeFLOFRANCO : On en a assez !

Photo : Sébastien Lavallée / Graphisme : Antara

Pour se pencher sur les événements des dernières semaines, on a décidé de parler avec un artiste qui fait de la musique engagée. Pour cette entrevue, on parle donc de racisme avec l’artiste franco-ontarien LeFLOFRANCO.

 

Que penses-tu des événements qui se passent en ce moment aux États-Unis, et ailleurs, en rapport aux manifestations contre le racisme?

Je crois que les manifestations contre le racisme (je rajoute: SYSTÉMIQUE) et je me permets aussi d’ajouter que ces manifestations sont aussi : contre les injustices sociales ET la brutalité policière, sont d’une MÉGA IMPORTANCE car le problème existe depuis bien trop longtemps. Non seulement ces manifestations permet de jeter de la lumière sur ce qui se passe depuis bien trop longtemps, elles permettent aussi à la communauté noire de VRAIMENT se faire entendre! J’aimerais aussi préciser que cette situation n’est pas un cas de « blancs versus noirs ». Nous parlons ici de « TOUT LE MONDE versus LE RACISME ». Nous parlons ici de l’importance de vivre dans un monde où l’HUMANITÉ est vraiment mise de l’avant. Nous parlons ici du besoin de valoriser et de reconnaître que TOUTES les vies sont importantes PEU IMPORTE la couleur de peau. Un monde ou le « white privilege » n’existe pas.

Nous parlons ici du désir d’enfin pouvoir vivre dans un monde équitable et juste. Un monde où le peuple n’a pas à servir la loi mais plutôt où la loi doit servir le peuple. Sans t’écrire un roman, il est temps que nous examinons de près le système actuel et que nous adressons directement ces problèmes, dans l’optique de trouver des solutions pour enfin RÉELLEMENT changer le système dans laquelle notre société se retrouve actuellement.

 

Est-ce que le racisme existe au Canada?

Oui, le racisme systémique existe au Canada. Dire que le racisme n’existe pas au Canada c’est comme dire que nous n’avons pas volé cette terre qui appartenait au peuple autochtone. Ouvrons nos yeux et reconnaissons nos erreurs et ce qui se passe autour de nous. Dire que le racisme n’existe pas au Canada, c’est tout simplement de se mentir à soit même et prétendre que tout va bien alors que ce n’est pas le cas.

 

Comment se manifeste le racisme?

Voici quelques exemples de comment se manifeste le racisme systémique… autrement dit, voici des situations « normales » pour une personne de couleur :

  • Se faire arrêter par la police parce que je suis un homme noir et j’ai l’air menaçant.
  • Se faire dire : quand j’te regarde, je ne te vois même pas comme un noir…. je ne vois pas de couleur…
  • Arriver au restaurant avant des personnes à la peau blanche et se faire servir 10 à 20 minutes après eux… (je réitère qu’on est arrivée et siégé AVANT qu’ils arrivent).
  • Avoir peur et changer son attitude envers quelqu’un parce qu’elle à la peau noir : une madame blanche tient son sac à main plus prêt d’elle quand elle me croise dans le magasin.
  • Se faire carté inutilement : homme blanc est premier en ligne et ne se fait pas demander sa pièce d’identité pour l’achat d’alcool. C’est mon tour et j’achète aussi de l’alcool et LÀ, on demande à voir une pièce d’identité.
  • Se faire dire : Toi t’es noir, tu devrais être bon pour faire… (quelque chose en sport, en musique, etc).
  • Être aussi talentueux et avoir les mêmes ressources qu’un artiste blanc… mais ne pas avoir les mêmes opportunités ou la même reconnaissance.
  • Être sollicité seulement parce que nous somme une CASE À COCHER √ sur une demande de subvention.

 

Comment faire pour changer les choses?

C’est comme dans n’importe quel conflit dans la vie…

  • étape 1 : reconnaître qu’il y a un problème/défis… autrement dit : accepter qu’il y a un problème,
  • étape 2 : adresser le problème… autrement dit : il faut parler de la situation, rester dans les faits dans l’optique de voir quel est le problème et d’OÙ vient le problème,
  • étape 3 : S’EXCUSER pour ses fautes / son comportement,
  • étape 4 : identifier les solutions… autrement dit : trouver comment on peut changer nos actions pour rectifier la situation.

 

De ton côté, as-tu été victime de racisme dans ta vie?

Oui. J’ai vécu certains des exemples au no. 3.

 

Comme musicien, comment trouves-tu la place des artistes noirs francophones au Canada?

La place des artistes noirs au Canada est importante car il y a plusieurs artistes noirs au Canada.

Maintenant, si tu me demande : est-ce que les artistes noirs au Canada ont les mêmes chances de succès que les artistes blancs au Canada… là, c’est autre chose…

 

 

Il y a quelques semaines, tu nous as présenté un nouveau clip pour ta chanson On en a assez. Peux-tu me parler du texte de cette chanson?

Cette chanson, pour moi, jette un regard sur les injustices qui existe dans notre société.

 

Le clip est assez audacieux et vraiment unique dans le paysage de la musique franco-ontarienne. On peut te voir dans un cube. Parles-moi un peu du concept?

Dès fois, quand on en a tellement sur le cœur, la meilleure chose est de s’éloigner du monde, histoire de se protéger et de ne pas perdre son « cool » comme on dit….

So le concept se penche un peu sur cette idée…  Donc dans le clip, comparativement à mon dernier clip « Bal exotique », on me retrouve dans un univers assez lugubre… dans une chambre qui serait dans un espèce d’autre dimension…, (ou encore, dans une espèce de boîte de confinement si l’on veut, pour ne pas dire mon « Asylum ») qui est décorée par mes pensées les plus sincères…. mais au travers du clip, on se rencontre petit à petit que je ne suis pas le seul à avoir ces réflexions… chose qui vient supporter le « ON » dans ON EN A ASSEZ! La drôle d’ironie ici, c’est qu’on a tourné le clip en février bien avant qu’on se retrouve confiné dans la vraie vie!

 

 

Tes textes sont souvent engagés, comme si tu voulais changer les choses. Je me trompe?

Non, tu ne te trompes pas. En tant qu’artiste, selon moi, je me dois de divertir mais aussi d’ENGAGÉ mon public et ce, à tous les niveaux. Selon moi, la musique doit dégagée une certaine ambiance et doit être accompagné par des mots, qui eux, devraient exprimer une certaine émotion et/ou idéologie qui rejoint cette ambiance.  «ON EN A ASSEZ!» pour moi, représente très bien ceci. J’ose croire que c’est aussi une des raisons pourquoi mon following écoute ma musique, ils s’attendent à ce que je les engages…

Et est-ce que je veux changer les choses… bien selon moi, il n’y a rien de parfait et nous pouvons toujours continuer d’évoluer, so dans cette optique, pourquoi pas se dire les vrais choses?

 

En temps de confinement, que fais-tu de tes journées?

Je n’ai pas encore le statut d’artiste à temps plein donc j’ai encore plusieurs chapeaux à porter…

  • Homme de famille avec un «Petit bijou » de 4 ans
  • Employé à temps plein chez la FESFO
  • Artiste-Éducateur

So confiné ou pas, mettons que j’ai toujours de quoi m’occupé!

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s