Moonfruits, du folk à son meilleur

Sur invitation de Moonfruits, j’ai pu assister à la présentation d’un de leurs spectacles dimanche dernier. J’avais déjà vu le duo sur scène à deux reprises mais dans des contextes de célébrations franco-ontariennes où la fête primait sur la prestation. Dimanche, le contexte était bien différent. Le Gladstone Theater recevait Moonfruits et la chanteuse Kyra Shaughnessy pour une soirée folk devant une salle pleine.

Pour l’occasion, le duo était accompagné d’un contrebassiste et d’un batteur. Dès les premières secondes du début du spectacle, on a senti qu’on voulait nous transporter dans un univers. Les spectateurs ont immédiatement été captivés. Ce n’est pas seulement du folk que nous allions entendre, mais nous allions bel et bien entrer dans un monde imaginaire, celui de Ste-Quequepart.

À chacune des chansons, le duo d’Ottawa a débuté avec une introduction où on nous a raconté la vie des personnages avec les contextes sociaux. Chaque personnage de Ste-Quequepart n’existe pas et en même temps, ressemble à notre vie quotidienne à Ottawa.

Moonfruits, c’est le monde rural qui rencontre le monde urbain. C’est le citoyen à l’âme paisible qui voit tout à coup sa ville se remplir de béton.

Les chansons sont interprétées en prenant la scène complètement. La chanteuse Kaitlin Milroy et Alex Millaire, chanteur et guitariste, se promènent avec assurance. L’espace leur appartient. J’étais tellement envouté que, pour un instant, je me croyais dans un spectacle de Pink Floyd! D’un point de vue musical, il est difficile de comparer Moonfruits. On peut dire que le son se rapproche du folk de Zachary Richard. À cause de la voix haute de Kaitlin, j’ai pensé souvent à Richard et Marie-Claire Séguin.

Enfin, je vous conseille fortement d’aller voir Moonfruits pour vivre une expérience mémorable.

Kyra Shaughnessy

En première partie de Moonfruits, on a pu voir Kyra Shaughnessy. La chanteuse de Montréal, guitare à la main, nous a interprété des chansons de purs bonheurs. Sa voix m’a parfois rappelé celle de Jewel à ses débuts et celle de Joni Mitchell des années 70.  Avec Kyra, on a l’opportunité d’écouter un folk très spirituel.

2 réflexions sur “Moonfruits, du folk à son meilleur

  1. Ping : En route vers Ste-Quequepart avec Moonfruits – FrancoMusique

  2. Ping : Le MIFO reçoit le groupe Moonfruits – FrancoMusique

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s