C’était en 1988 : des albums qui ont maintenant 30 ans

Par nature, je suis nostalgique. Et plus que tout, je suis nostalgique des années 80, une époque qui m’a profondément marqué par sa mode et sa musique.

Il y a 30 ans, en 1988, la mode et le son de la Synth-pop populaire grâce à des groupes comme Human League en Europe et Trans-X à Montréal commencent à se dissiper. Le heavy métal et le glam métal laissent place au grunge de Seattle. D’autres courants prennent maintenant une plus grande place, surtout le hip-hop avec des groupes comme Public Enemy.

Au Canada, la pop est en tête des palmarès avec des titres comme Never Gonna Give You Up de Rick Astley, Beds Are Burning de Midnight Oil, I’m Still Searching de Glass Tiger et Pop Goes the World de Men Without Hats. Leonard Cohen lance son célèbre album I’m Your Man.

Du côté francophone au Canada, plusieurs artistes de la France ont beaucoup de succès comme Mylène Farmer avec les titres Pourvu qu’elles soient douces et Sans contrefaçon de son album Ainsi soit je… . On entend aussi les chansons Soleil d’hiver et Assez! de l’album Quel enfer de Niagara. Les Canadiens français lancent aussi des albums qui marqueront l’histoire de la musique canadienne.

Alors que les années 70 avaient été marquantes pour la place prépondérante occupée par les groupes sur la scène musicale canadienne-française, les années 80 laissent place à des carrières solos pour ses musiciens comme Lucien Francoeur (Aut’Chose), Pierre Flynn (Octobre), Gerry Boulet (Offenbach), Marjo (Corbeau), Richard Séguin (Les Séguin), Jim Corcoran (Jim et Bertrand), Serge Fiori (Harmonium) et finalement Michel Rivard, Pierre Bertrand et Marie Michèle Desrosiers (Beau Dommage).

 

Richard Séguin – Journée d’Amérique

Alors que son troisième album solo, Double vie, tourne encore beaucoup dans les stations de radio depuis trois ans, Richard Séguin revient en 1988 avec Journée d’Amérique. Ce disque deviendra celui qui modèlera la sonorité « Richard Séguin » et en quelque sorte, deviendra son album le plus important en carrière. 100 000 copies sont vendues dans cette même année de 1988. Plusieurs titres seront joués à la radio, comme Et tu marches, Ici comme ailleurs, Journée d’Amérique,  mais ma préférée demeure l’hommage à Jack Kerouac, L’ange vagabond.

Gerry Boulet – Rendez-vous doux

Marjo a lancé son premier album solo en 1986. Gerry Boulet a suivi avec son album Rendez-vous doux deux ans après. La majorité des chansons de l’album ont passé à la radio, ce qui est rare pour un disque francophone. On se rappelle de Angela, Les yeux du cœur (avec Marjo), Un beau grand bateau, Toujours vivant et Une dernière fois, pour ne nommer que celles-ci. Le rockeur est décédé deux ans après.

Hart Rouge – Hart Rouge

En 1988, Hart Rouge lance son premier album. Le groupe de la Saskatchewan connaît un bon succès sur la scène musicale francophone.

Mitsou – El Mundo

Je me souviens très bien du début de la carrière musicale de Mitsou Gélinas. La petite-fille de Gratien faisait parler d’elle énormément pour son habillement et ses vidéoclips. Trop osée pour certains et amusante pour d’autres, Mitsou est arrivée par surprise dans le paysage de la musique avec sa chanson Bye, Bye mon cowboy en 1988. L’énorme succès fut suivi immédiatement par l’album El Mundo contenant cette chanson ainsi que Les chinois et La corrida.

René et Nathalie Simard – Tourne la page

Après avoir lancé le 45-tours de la chanson Tourne la page, René et Nathalie Simard arrivent avec un album en 1988 contenant en tout neuf titres dont Catherine, Tout si tu m’aimes et Lui. Le duo reçoit le Félix de l’album le plus vendu et le Félix du meilleur vidéoclip pour Tourne la page.

Martine St-clair – Martine St-Clair

Depuis 1982, Martine St-Clair connaît plusieurs succès sur disque. En 1988, elle lance son quatrième album. L’album éponyme contient les chansons Au cœur du désert, Monte monte, Tous les juke-box, Danse avec moi.

Paul Piché – Sur le chemin des incendies

En 1988, Paul Piché va plus loin que sur ses albums précédents. Le chansonnier est loin derrière lui et nous avons maintenant droit à un artiste qui produit des textes captivants. Un château de sable est une des plus belles chansons de son répertoire à ce jour.

Luc De Larochelière – Amère América

Un nouveau venu arrive sur la scène musicale québécoise, un artiste dont le texte prend le dessus sur la voix et la musique. Luc De Larochelière lance son premier album intitulé Amère América.

Daniel DeShaime – Blanche nuit

Connu plus particulièrement comme auteur-compositeur pour plusieurs artistes, Daniel DeShaime arrive en 1988 avec un album qui marque cette année. Sa chanson Un peu d’innocence tourne partout.

Joe Bocan – Joe Bocan

L’actrice et chanteuse Joe Bocan lance son premier album en 1988. On y retrouve les succès Les femmes voilées et Paradoxale.

Johanne Blouin – Merci Félix

Cette année, Johanne Blouin lance un album hommage à Félix Leclerc, seulement quelques mois avant la mort du chansonnier. Blouin connaît un énorme succès cette année-là, se continuant l’année suivante.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s