La musique en 1989

On continue notre voyage à travers les années 80 avec l’année 1989, ce qui terminera cette décennie. On passera donc à travers certains albums et certaines chansons au Canada, en France et dans le monde. Avant de continuer les lignes qui suivent, je vous invite à lire les premiers articles de cette série qui présente les années 1980, 1981, 1982, 1983, 1984, 1985, 1986, 1987, 1988. Aussi, je vous invite à nous écrire pour nous dire si vous aimeriez qu’on parle d’une décennie en particulier.

1989… Au Québec en 1989, on peut voir au cinéma Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer, Cruising Bar, Dans le ventre du dragon, Jésus de Montréal. À la télé, c’est le début des émissions de télé Le grand remous, CTYVON, L’or et le papier. C’est aussi la fin Des dames de cœur et la série Lance et compte sur les ondes de Radio-Canada.

Côté américain, il y a beaucoup de « deuxièmes parties » : Back to the Future II, Lethal Weapon 2, Ghostbusters II.  Il y a aussi Dead Poet Society, When Harry Met Sally et Born on the Fourth of July.

Et en musique…

Canada français

1989 est marquée par l’album Hélène de Roch Voisine. Le single avait déjà paru l’année précédente, mais l’album permettra de découvrir un peu plus ce nouvel artiste du Nouveau-Brunswick. Les adolescentes l’adorent!

Il y a aussi d’autres petits nouveaux. Francis Martin lance un premier album, Drôle de nuit, contenant le succès Elle ne C plus. Sylvie Boucher présente aussi un premier album intitulé Animale. Jean Leloup dévoile son premier album, Menteur, et fait des clips pour ses chansons Alger et Printemps été. Ce disque demeure jusqu’à aujourd’hui un peu délaissé du répertoire de Leloup.

En 1989, Martine Chevrier lance son album Découvre-moi qui contient la chanson Danser pour danser. Cette même année, avec Mario Pelchat, elle anime l’émission de télé Septième ciel à TQS

Après son album hommage à Félix Leclerc, Johanne Blouin nous en offre un nouveau avec des chansons originales, dont Dors Caroline écrite par Pierre Flynn. Jim Corcoran nous offre l’album Corcoran contenant les succès Ton amour est trop lourd et C’est pour ça que je t’aime.

Le groupe Les Parfaits Salauds lance un premier album, À cœur ouvert. Le disque a été bien reçu et le groupe a connu un grand succès dans les années suivantes. Les groupes rock disparaissaient depuis quelques années et Les Parfaits Salauds a été le groupe qui a un peu comblé ce vide avec Vilain Pingouin qui est arrivé l’année suivante. La chanson 200 jours est toujours aussi bonne aujourd’hui qu’à l’époque.

Un autre groupe est arrivé dans le décor, mais un peu plus pop cette fois. Les B.B. sont arrivés avec un album éponyme en 1989 créant une multitude de succès dont T’es dans la lune  et Fais attention. Le trio plaisait énormément à la jeunesse.

Si vous avez ouvert la radio en 1989, vous avez certainement entendu la chanson Souvenirs retrouvés de Francine Raymond. Son album du même nom connaît beaucoup de succès. On avait devant nous quelqu’un qui pouvait écrire des chansons qu’on pouvait fredonner, des chansons intemporelles.

Pier Béland lance un deuxième album, Séduction. Elle devient en peu de temps une des plus grandes vedettes québécoises. Il y a aussi Carole Laure qui lance Western Shadows, un album bilingue de reprises. Un vidéoclip est créé pour la chanson Danse avant de tomber où on peut voir Louise Lecavalier de La La La Human Steps.

Mario Trudel lance un album éponyme. Sa chanson Chevaliers-Enfants est numéro un sur les palmarès. Son clip est réalisé par Sylvain Brault et Maria Orsini. La même année, il a un autre succès avec la chanson Reviens qui deviens aussi numéro un.

C’est l’année où Alys Robi fait un retour. Elle a été la première star canadienne française d’un point de vue international. Dans les années 40, elle chantait à Londres, aux États-Unis et en Amérique latine. En 1989, elle fait un retour avec l’album Laissez-moi encore chanter. La chanson titre est écrite par Alain Morisod.

Le groupe de la Louisiane Beausoleil lance l’album Bayou Cadillac. Gaston Mandeville semble être influencée par la musique américaine dans Où sont passés les vrais rebelles. Christine Chartrand fait équipe avec Guy St-Onge et présente Parlez-moi d’amour.

Côté humoristique, la bande de Rock et belles oreilles lance l’album Pourquoi chanter? Tout le monde en parle de la chanson Bonjour la police !

On doit absolument mentionner le groupe québécois Kashtin qui chante en langue autochtone. Le duo crée un premier album et se retrouve immédiatement en nomination au gala de l’ADISQ comme Groupe de l’année.

Europe francophone

L’album français qui a marqué l’année est certainement Sarbacane de Francis Cabrel. Il a reçu des prix aux Victoires de la musique, dont pour le meilleur album. En tout deux millions d’exemplaires vendus, des chansons qui ont tourné autant en Europe qu’au Canada.

Jeanne Mas lance un troisième album, Les crises de l’âme. Elle écrit les textes qui semblent beaucoup plus personnels et engagés. Les trois musiciens de Peter Gabriel se retrouvent sur cet album : David Rhodes, Tony Levin et Manu Katché.

En 1989, Patrick Bruel lance son album Alors regarde, son meilleur selon moi. Il contient les superbes Casser la voix et Places des grands hommes. Herbert Léonard présente Je suis un grand sentimental et Marc Lavoine dévoile Les amours du dimanche.

En 1989, Philippe Lafontaine ressort sa chanson de 1978, Cœur de loup. Cette fois c’est la bonne et c’est un succès. Un ver d’oreille est créé! Johnny Halliday lance l’album Cadillac, un genre d’hommage à la moto et les road-trips américains. Son fils lui écrit la chanson Mirador.

Un peu comme plusieurs artistes ont fait pour l’Éthiopie en 1985, Charles Aznavour écrit une chanson en solidarité avec l’Arménie qui a vécu un terrible tremblement de terre. Georges Garvarentez compose la musique et plusieurs artistes participent au chant dont Adamo, Jane Birkin, Julien Clerc, Serge Lama, Dorothée et Renaud.

On doit aussi mentionner l’album High de David Halliday lancé à la fin 1988 et qui devient numéro l’année suivante en France. Même chose pour le groupe Soldat Louis qui lance un premier album en 1988, Première bordée. En 1989, la chanson Du rhum, des femmes tourne toute l’année en France comme au Québec.

Canada anglais

En 1989, on retrouve plusieurs artistes montréalais sur la scène anglophone comme les Corey Hart, Sass Jordan, Michel Lemieux, Too Many Cooks et le duo Karen Young et Michel Donato.

En 1989, le groupe québécois Paradox lance un premier album. Le chanteur est un dénommé Sylvain Cossette. Je me souviens très bien d’être allé voir le groupe à l’époque à Mont-Laurier. Cossette avait l’allure d’un Bono sur scène.

Le groupe The Tragically Hip arrive avec un premier album et des clips qui nous font penser à un Jim Morrison ressuscité. C’est terminé le glam rock de la musique canadienne, The Tragically Hip revient aux sources des années 60-70.

Luba lance l’album All or Nothing contenant la chanson Giving Away a Miracle. On retrouve le pianiste Paul Shaffer sur la pièce As Good As It Gets. Ce sera son dernier album jusqu’en l’an 2000. Jane Siberry lance Bound By the Beauty.

Le rockeur Neil Young nous surprend avec l’album Freedom. La pièce Rockin’ in the Free World fait découvrir le célèbre canadien à une toute nouvelle génération.

Le groupe The Grapes of Wrath lance son plus grand album, Now and Again contenant le succès All the Things I Wasn’t. Le groupe Blue Rodeo lance Diamond Mine.

Enfin, Lee Aaron lance son plus grand succès, l’album Bodyrock. Il contient la chanson Watcha Do to My Body, délaissant l’image de « Metal Queen ». Toujours du côté féminin, Alannah Myles lance un premier album faisant découvrir son unique Black Velvet.

Monde anglophone

Madonna prend les gens par surprise en dévoilant son clip Like a Prayer. Images chrétiennes, cheveux bruns, on parle de racisme, le clip provocateur à l’époque fait une ligne sur ce qu’elle avait fait avant. Je me souviens d’avoir acheté le disque vinyle et d’avoir ouvert la pochette pour sentir une odeur de patchouli. L’odeur qui avait été simulée dans la pochette était justement pour avoir une odeur d’église.

Personnellement, j’ai écouté (et j’écoute encore) l’album Rhythm Nation 1814  de Janet Jackson. La collaboration entre elle et le duo Jimmy Jam et Terry Lewis s’installe peu à peu démontrant la force d’un trio efficace et conceptuel dans sa création. Janet présente de la danse saccadée, une image digne d’un livre de dystopie en noir et blanc.

Un autre album que j’ai beaucoup écouté, Forever Your Girl de Paula Abdul. Après avoir été chorégraphe pour plusieurs vedettes dont Janet Jackson, Paula Abdul lança ce premier album en 1988. Les chansons Knocked Out, The Way That You Love Me, Straight Up ont toutes été des singles pendant l’année. En 1989, trois titres ont été tirés de l’album : Forever Your Girl, Cold Hearted, Opposites Attract. Le vidéoclip était vraiment ingénieux pour l’époque. On pouvait voir le dessin animé de Mc Skat Kat danser comme Gene Kelly avec Tom and Jerry dans le film Anchors Aweigh. Deux ans après, Paula Abdul se retrouvera dans une publicité de Diet Coke où elle danse avec un Gene Kelly fabriqué par ordinateur.

Le groupe britannique Simply Red lance un troisième album, A New Flame. La chanson If You Don’t Know Me By Now est numéro un au Québec, en plus de se retrouver sur des palmarès sur la planète.

Le chanteur américain Chris Isaak arrive avec un énorme succès, Wicked Game sur son album Heart Shaped World. Le vidéoclip est tourné en noir et blanc à Hawaii par Herb Ritts. On peut y voir le mannequin danois Helena Christensen.

En 1989, l’acteur Don Johnson lance un deuxième album, Let It Roll. La vedette de l’émission Miami Vice connaît un succès fou avec sa reprise de Tell It Like It Is d’Aaron Neville.

Le chanteur et batteur du groupe Eagles, Don Henley, lance l’album The End of the Innocence. La chanson titre est très populaire. Richard Marx devient une grande vedette nord-américaine avec son deuxième album, Repeat Offender. Richard Marx a écrit la chanson Right Here Waiting pour son épouse Cynthia Rhodes (Flashdance, Dirty Dancing, Staying Alive) à l’époque, pièce qui deviendra numéro un au Canada.

Le duo britannique Tears for Fears lance l’abum The Seeds of Love. On peut sentir une influence des Beatles dans l’orchestration. La chanson Sowing the Seeds of Love est un énorme succès. Un autre duo, Indigo Girls lance un album éponyme. À la fin de l’année 1988, le duo suédois Roxette lance l’album Look Sharp! En 1989, les chansons The Look et Listen to Your Heart sont d’énormes succès en Europe comme en Amérique du Nord. La chanteuse Marie Fredriksson est décédée en décembre dernier.

En 1989, Phil Collins continue à surfer sur sa célébrité et lance l’album …But Seriously avec une autre pochette où on voir seulement sa tête (cette fois-ci pas de face, ni de profil, mais en diagonale!). Sa chanson Another Day in Paradise est un succès.

Billy Joel présente Storm Front. La chanson We Didn’t Start the Fire parle de références culturelles et a un bon écho chez le public de Joel.

1989 marque aussi le départ de la carrière de Daniel Lanois en tant que chanteur. On le connaissait déjà pour son œuvre en tant que producteur, mais cette fois-ci il nous prend par surprise avec ce petit bijou, Acadie. C’est d’ailleurs le premier CD que j’ai acheté de ma vie, alors que j’avais toujours acheté des 33 tours, 45 tours, cassettes avant ce CD. Jolie Louise est maintenant un classique de la musique canadienne.

Comme j’ai dit dans un autre article, David Bowie a toujours su s’adapter aux diverses périodes de l’histoire de la musique. En 1989, il nous présente un concept différent. Il forme le groupe Tin Machine avec Reeves Gabrels et les frères Tony Fox Sales et Hunt Sales en nous présentant le premier de deux albums.

Le groupe The Cure nous présente le superbe Disintegration contenant les chansons Love Song et Lullaby. À mon avis, c’est le meilleur album de la formation. À l’époque, les clips du groupe The Cure alimentent la tenue vestimentaire des jeunes.

Côté de la musique de danse, le groupe belge Technotronic débute avec un premier album, Pum Up the Jam. La chanson titre est un énorme succès sur la planète. Je me souviens à l’époque que le clip avait créé une controverse alors qu’on ne voyait pas la chanteuse Ya Kid K, mais plutôt un mannequin « chantée » la chanson.

On la connaissait depuis les années 60 et en 1989 Cher nous présente un album qui fait danser les gens avec des chansons comme If I Could Turn Back Time. Le duo Milli Vanilli nous fait aussi danser sur les chansons de l’album Girl You Know It’s True. C’est un grand succès jusqu’à on apprenne que le duo n’a pas chanté sur aucune des chansons. Toujours dans la pop de danse, Taylor Dayne nous offre un deuxième album, Can’t Fight Fate. Je dois avouer que je l’écoute encore. J’adore la chanson I’ll Be Your Shelter.

La pop star Debbie Gibson lance un deuxième album, Electric Youth. En plus d’écrire toutes les chansons, elle co-produit l’album. Il contient le méga-hit Lost in Your Eyes.

Jody Watley lance un deuxième album, Larger Than Life. Le clip pour la chanson Real Love dirigé par David Fincher reçoit sept nominations au MTV Video Music Awards. La chanteuse suédoise Neneh Cherry arrive avec un premier album, Raw Like Sushi qui contient son single Buffalo Stance.

Le groupe britannique Fine Young Cannibals lance un deuxième et dernier album. La chanson She Drives Me Crazy est un énorme succès avec son influence soul dans la voix.

En 1989, les gens peuvent maintenant voir Batman sur le grand écran. Le film de Tim Burton mettant en vedette Jack Nicholson et Michael Keaton devient vite une référence. Pour accompagner le film, Prince fait la bande sonore.

Tom Petty présente l’album Full Moon Fever. On y retrouve des amis de sa bande de Traveling Wilburys : Jeff Lynne, Roy Orbison et George Harrison. C’est probablement son album le plus connu grâce ses chansons Free Fallin’ et I Won’t Back Down. Jeff Lynne a co-produit l’album et ça s’entend avec une sonorité qui se rapproche d’Electric Light Orchestra.

Côté rock et heavy métal, Aerosmith commence à flirter avec la pop avec son album Pump. Love In A Elevator et Janie’s Got a Gun sont d’énormes succès. Le groupe Nine Inch Nails lance un premier album, Pretty Hate Machine, dans un style original de « rock industriel ». The Cult arrive avec Sonic Temple et sa chanson Fire Woman. Une tonne de brique!

Whitesnake lance l’album Slip of the Tongue. On y retrouve le guitariste Steve Vai qui avait débuté sa carrière avec Frank Zappa et David Lee Roth, et qui avait eu un rôle » dans le film Crossroads en 1986. L’actrice Twany Kitaen, qui est apparue dans d’autres clips de Whitesnake, apparaît dans le nouveau clip pour la chanson The Deeper the Love. À cette époque, elle est mariée au chanteur David Coverdale.

Naissances et décès

C’est l’année de naissance de Cœur de pirate (22 septembre), Bobby Bazini (6 mai), Joyce Jonathan (3 novembre).

La chanteuse britannique Sirima est décédée le 7 décembre 1989, assassiné par son petit ami de cœur.

 

Une réflexion sur “La musique en 1989

  1. Pingback: La musique en 1990 | FrancoMusique

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s