La musique en 1985

On continue notre voyage à travers les années 80 avec l’année 1985. Aujourd’hui, on passe à travers certains albums et certaines chansons qui ont marqué l’année. Avant de continuer les lignes qui suivent, je vous invite à lire les premiers articles de cette série qui présente les années 1980, 1981, 1982, 1983 et 1984.

C’était en 1985. Au Québec, on pouvait voir les films Le Matou, Opération beurre de pinottes et Elvis Gratton. Du côté américain, au grand écran, on pouvait voir Back to the Future, The Goonies et Rocky se battre contre le russe Ivan Drago dans Rocky IV. De mon côté, deux films du Brat Pack m’ont marqué : The Breakfast Club et St. Elmo’s Fire.

À la télé québécoise, c’est la fin des émissions de Bobino et Les Moineau et les Pinson. À la télé américaine, c’était le début de la série télévisée Moonlighting avec un acteur inconnu, Bruce Willis. C’est le début aussi des séries Growing Pains et MacGyver. Mais plus que tout, c’est la fin de ma série favorite The Dukes of Hazzard,

C’était aussi la sortie du jeu Super Mario sur la console Nintendo.

Plus que tout, 1985 marque la famine en Éthiopie et tous les artistes de la scène musicale qui font des chansons pour amasser des fonds pour la cause. Le tout débute à la fin de 1984 alors que des artistes britanniques s’unissent à la demande de Bob Geldof pour chanter la chanson Do They Know it’s Christmas. Par la suite, des artistes des États-Unis, de l’Amérique latine, de la France, du Canada et même du Québec ont aussi joint la vague de sympathie.

Canada français

Comme je disais, 1985 marque l’année où les artistes de la scène musicale mondiale tente de sauver l’Éthiopie. Le Québec embarque sur la vague et la Fondation Québec-Afrique est créée. Le journaliste Gil Courtemanche écrit un texte sur une musique de Jean Robitaille. Les artistes de l’heure chantent sur la chanson Les yeus de la faim dont Belgazou, Martine St-Clair, Sylvie Tremblay et Nathalie Simard, avec Alain Caron à la basse et Robert Stanley à la guitare.

Au Gala de l’ADISQ en 1985, c’est Céline Dion qui est la grande gagnante avec le prix du 45 tours le plus vendu et Chanson de l’année pour Une colombe, en plus de recevoir le prix d’Interprète féminine de l’année, Microsillon de l’année et Microsillon de l’année – pop pour Mélanie. Cette même année, elle lance l’album C’est pour toi avant de changer de style et de look.

Sur les palmarès québécois, les chansons qui prennent la tête sont surtout des chansons de Martine St-Clair avec son album Il y a de l’amour dans l’air lancé l’année précédente. On peut entendre On va s’aimer, Simplement, Je l’aime, Il y a de l’amour dans l’air. On ouvre la radio et on est certain d’entendre Martine St-Clair, elle est partout toute l’année. Il y a aussi Ginette Reno qui avait sorti le microsillon Souvenirs tendres en 1984 et qui voit sa chanson C’est beaucoup mieux monter sur les palmarès.

En 1985, après avoir connu beaucoup de succès avec son album Transit l’année précédente, Véronique Béliveau revient avec Cover girl (Cache ton cœur). La chanson titre demeure longtemps à la tête des palmarès. Robert Charlebois lance Super Position et sa chanson Juke Box est numéro un.

Il y a aussi une nouvelle venue, Jano Bergeron lance un premier album intitulé tout simplement Jano.

Un peu comme Paul Piché l’avait fait un an plus tôt, Richard Séguin délaisse la musique folk pour une musique pop. Le résultat est satisfaisant, l’album Double vie a justement une bonne vie. Claude Dubois a aussi une sonorité beaucoup plus pop avec la batterie lorsqu’il sort son Face à la musique.

Côté acadien, Édith Butler qui sort des disques de musique traditionnelle depuis une dizaine d’années, décide de se lancer dans la musique de fête avec Le Party d’Édith interprétant des chansons comme Les petits cœurs.

Côté rock, le groupe Offenbach lance son dernier album, Rockorama. L’orgue B3 avec sa sonorité rotative était présente sur tous les albums du groupe auparavant. Ici, le synthétiseur et une sonorité de batterie électronique sont mis de l’avant. Suite à ce disque, le groupe se sépare et Gerry Boulet part en solo.

Enfin, c’est le début d’une courte aventure pour le groupe Top Sonart qui sort un EP.

L’Europe francophone

Les artistes français tentent aussi d’aider l’Éthiopie en créant l’association Chanteurs sans frontières. Renaud écrit le texte de la pièce Éthiopie et une trentaine d’artistes participent à l’enregistrement, dont Francis Cabrel, Julien Clerc et même Coluche et Gérard Depardieu.

C’est aussi la première fois que les Victoires de la musique a lieu. Le présentateur de la soirée est Daniel Balavoine, gala qui se tient au Moulin-Rouge à Paris.

En 1984, la chanteuse grecque Vicky Leandros sort la chanson À l’est d’Éden. C’est un grand succès partout dans le monde francophone jusqu’en 1985.

Même chose pour le belge Frédéric François qui a lancé son album Mon cœur te dit je t’aime en 1984. Sa chanson titre se retrouve numéro un l’année suivante même dans les palmarès au Québec.

Une chanson qu’on peut entendre beaucoup est Je te donne interprétée par Jean-Jacques Goldman et Michael Jones, un texte sur le métissage des cultures. Elle se retrouve sur l’album Non homologué de Goldman cette même année.

L’année 1985 marque aussi le début de carrière de plusieurs artistes. La chanteuse française Jeanne Mas attire par son côté mystérieux, sa coupe de cheveux et une voix de velours. Elle présente son premier album contenant des chansons qu’elle a co-écrites, dont Johnny, Johnny. Il y a Marc Lavoine qui lance aussi un premier album contenant la chanson Elle a les yeux de revolver. En 1984, Rita Mitsouko avait lancé un album éponyme, mais c’est vraiment en 1985 que c’est vraiment le début d’une aventure extraordinaire pour le duo. La chanson Marcia baila tourne partout en France comme au Québec.

Pour moi, 1985 sera toujours associé à l’album Mistral gagnant de Renaud. Il avait l’allure d’un rockeur au cœur tendre. Sa chanson Miss Maggie nous faisait rire et la chanson Mistral gagnant nous faisait pleurer.

Canada anglais

Du côté du Canada anglais, des artistes se sont aussi réunis pour aider l’Éthiopie. Sous le nom de Northern Lights, ils ont chanté la chanson Tears Are Not enough.  Les paroles ont été écrites par Bryan Adams, Jim Vallance, et Rachel Paiement (du groupe CANO) qui a fait la partie francophone, sur une musique de David Foster. Plusieurs noms importants ont participé dont Carole Pope, Geddy Lee et aussi Claude Dubois, Véronique Béliveau et Robert Charlebois.

Plusieurs artistes montréalais sont à la mode surtout dans la musique de danse. Le groupe Lime a plusieurs succès depuis ses débuts en 1981. Le duo fait un album par année à la joie des amateurs de danse. En 1985, Lime lance Unexpected Lovers.

Il y a Gowan qui nous présente son deuxième album, Criminal Mind, avec la superbe A Criminal Mind. Le vidéoclip est devenu un classique des années 80 au Canada, certainement un des plus originaux des années 80, un comic-book animé.

Les adolescentes adorent Corey Hart qui lance son deuxième album et sa chanson Never Surrender devient un autre classique de la chanson canadienne.

Le quatuor blond Platinum Blonde lance aussi un deuxième album, Alien Shores. La chanson Crying Over You est jouée énormément à la radio et devient numéro un sur les palmarès canadiens.

Un autre groupe qui a marqué les années 80 au Canada a été The Parachute Club. En 1984, le groupe sort At the Feet of the Moon. La chanson titre devient numéro un sur les palmarès canadiens l’année suivante.

Un peu plus haut, j’ai parlé du film St. Elmo’s Fire qui sort en 1985. En plus d’avoir une partie du Brat Pack, la bande sonore est géniale. La chanson thème, Love Theme from St. Elmo’s Fire de David Foster, devient un énorme hit au Canada, ce qui est rare pour une chanson instrumentale.

Enfin, trois autres albums qu’on doit absolument souligner, The Big Prize de Honeymoon Suite, 2WO de Strange Advance, In the House d’Images in Vogue. Allez écouter les chansons Lust for Love de Images in Vogue et We Run de Strange Advance et ça vous donnera une bonne idée de la sonorité new wave des années 80 au Canada. Et j’oubliais, il faut aussi souligner l’album The Speckless Sky de Jane Siberry avec sa chanson One More Colour !

Le monde anglophone

En 1985, aux États-Unis, une bande d’artistes forment USA for Africa et chantent la chanson We Are the World pour l’Éthiopie. Une chanson qu’on écoute encore aujourd’hui. J’attends toujours le moment où Cyndi Lauper apparaît, très émotionnel. En tout, plus de 20 millions d’exemplaires vendus.

Un spectacle est créé pour la cause de l’Éthiopie qui est présenté à Londres et Philadelphie le 13 juillet 1985 : Live Aid. La planète regarde le spectacle à la télé. Il y des moments vraiment mémorables dans ce concert dont les prestations de Queen et du chanteur Bono qui invite quelqu’un à danser avec lui sur scène. La chanson Bad est à jamais associée au spectacle.

En 1985, le duo Tears for Fears lance son deuxième album intitulé Songs from the Big Chair. Il est certainement un des meilleurs disques de toutes les années 80. La première chanson est un vrai hymne, on chante tous ensemble « Shout, Shout, Let it all out, These are the things I can do without, Come On, I’m Talking to you, Come on ».  Il y a aussi Everybody Wants to Rule the World qui est partout sur les palmarès.

Le groupe britannique Dire Straits nous offre son plus grand album, Brother in Arms avec les fameuses Money for Nothing et Walk of Life.

Le film de James Bond A View to a Kill sort au grand écran. La chanson thème cette fois-ci est interprétée par le groupe Duran Duran. Et toujours du côté britannique, Paul Young lance son deuxième album et sa chanson Everytime You Go Away est un succès même sur les palmarès au Canada. Elton John chante Nikita qui conte l’histoire d’un soldat de l’Allemagne de l’Est qui aimerait rencontrer cette femme de l’autre côté du mur. On peut y entendre George Michael.

Le film Voyage of the Rock Aliens sort au grand écran en 1984, mettant en vedette Pia Zadora. On y retrouve la chanson When the Rain Begins to Fall où Zadora chante avec Jermaine Jackson. Le single est lancé en février 1985 et deviens numéro en France. Un vidéoclip est tourné qui n’a aucun rapport avec le film.

C’est le début du groupe norvégien a-ha avec l’album Hunting High and Low. La chanson Take on Me est devenue un classique des années 80. Un clip génial!

L’année précédente, le groupe Kool & the Gang avait lancé l’album Emergency et pendant l’année 1985 la chanson Cherish monte dans les palmarès. En 1985, Sade chante The Sweetest Taboo sur le disque Promise. Madonna lance le 45 tours Into the Groove.

Stevie Wonder est très présent sur la scène pop dans les années 80. En 1985, il nous dévoile son album In Square Circle contenant son ver d’oreille Part-Time Lover. Parlant de ver d’oreille, pendant l’année 1985 on peut entendre partout Live is Life du groupe autrichien Opus. René Simard la reprendra au Québec sous le nom de Chante la la la la même année.

Pour beaucoup, 1985 est marquée par le début de la carrière de Whitney Houston. Elle nous offre son premier album avec des titres comme The Greatest Love of All.

En Espagnol

Pour amasser des fonds pour l’Éthiopie, des artistes de l’Amérique latine se sont aussi réunis le temps d’une chanson, Cantaré, cantarás (I Will Sing, You Will Sing). En tout une cinquantaine d’artistes dont Miami Sound Machine, José Feliciano, Cheech Marin, Menudo (avec Ricky Martin), Ricardo Montalban.

 

Naissances et décès

Au Québec, Audrey de Montigny est née le 26 juillet 1985. C’est aussi l’année de naissance du belge Stromae (12 mars), de la chanteuse britannique Lily Allen (2 mai), de l’américain Bruno Mars (8 octobre), de la chanteuse canadienne Carly Rae Jepsen (21 novembre) et de la chanteuse française Shy’m (28 novembre).

C’est l’année de décès de la chanteuse et religieuse Sœur sourire (29 mars) et du chanteur américain Rick Nelson (31 décembre).

4 réflexions sur “La musique en 1985

  1. Pingback: La musique en 1986 | FrancoMusique

  2. Pingback: La musique en 1987 | FrancoMusique

  3. Pingback: La musique en 1988 | FrancoMusique

  4. Pingback: La musique en 1989 | FrancoMusique

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s