Au CNA, un voyage dans le monde de Klô Pelgag

Mercredi dernier, je suis allé au Centre national des arts (CNA) voir le spectacle de Klô Pelgag. Je dois avouer que je ne connaissais rien de la chanteuse de la Gaspésie. Un de mes amis m’en a parlé brièvement en me convaincant d’aller la voir. Je savais qu’elle avait été récompensée au dernier Gala de l’ADISQ en recevant les prix Auteur ou compositeur de l’année, Album de l’année alternatif, Album de l’année du choix de la critique, en plus de Sylvain Deschamps qui a remporté le prix du Réalisateur de l’année pour l’album L’Étoile Thoracique.

Avant de me rendre au spectacle, j’ai écouté plusieurs pièces de ses albums L’Étoile thoracique et L’alchimie des monstres. En regardant les pochettes d’album et son site Web, je me suis senti comme si j’entrais dans un monde imaginaire, un monde entre les cartes du Tarot et un conte de fée. À la première écoute de la chanson La fièvre des fleurs, j’ai eu des frissons. Pop, folk, un mélange de sonorités jazz, des airs de piano à la Véronique Sanson, la fougue de Zaz, des brins de psychédélisme comme Emilie Simon, Klô Pelgag m’a convaincu immédiatement.

Au début du spectacle, cinq musiciens ont marché vers un instrument sur la scène. La chanteuse, habillée en rouge et arborant une casquette, se tenait à l’écart dans le noir. Les spectateurs se sont attardés sur les trois violonistes pendant plusieurs minutes. Klô Pelgag a débuté ses premières notes avec sa puissante voix, nous faisant vivre immédiatement des émotions fortes. Après la première chanson, elle s’est retirée. En fait, Klô Pelgag a débuté en laissant beaucoup de place à ses musiciens pour ensuite continuer à prendre de plus en plus de place au fur et à mesure que le spectacle avançait pour terminer avec une dernière chanson, seule au piano.

Entre les chansons, Klô Pelgag parle au public d’une façon qui tranche avec ses chansons. On peut sentir une improvisation dans ses interventions, nous amenant à rire avec elle. Et tout d’un coup, elle commence à chanter avec précision, nous transportant aux antipodes. C’est ce qui fait l’originalité du spectacle, cette façon de nous prendre par surprise.

Dans la salle, il n’était pas surprenant de voir des spectateurs de tous les âges. Klô Pelgag fait des chansons qui dépassent les générations. Ici, pas besoin de feux d’artifices ou d’effets visuels. Sa voix qui se promène sur plusieurs octaves, sa façon de jouer de la guitare et du piano, les violons qui nous attirent comme des sirènes, la basse de François Zaidan qui résonne et s’acharne au son de la batterie de Charles Duquette toujours en synchronisation, on assiste à un vrai spectacle par l’individu et la musique. La chimie entre les violonistes Julie Boivin et Lana Tomlin  qui se regardent, qui se parlent, la violoncelliste Camille Paquet-Roy qui conserve toujours un grand sourire, le bassiste qui se balance au regard complice du batteur masqué, on sent que le spectacle est unique, comme s’il était juste pour nous, spécialement conçu pour nous.

Nous avons une scène musicale francophone en continuelle évolution. Tout comme Laurence Nerbonne, Les sœurs Boulay et d’autres Révélation Radio-Canada en chanson, Klô Pelgag amène un bon vent de fraicheur à la chanson d’ici. Merci au CNA pour l’invitation, j’ai aimé ma soirée!

Klô Pelgag va continuer sa série de spectacles au Québec, en France et en Suisse dans les prochains mois. Enfin, si vous êtes à Ottawa, je vous recommande d’aller voir d’autres spectacles d’artistes francophones au Centre national des arts : Gadelle, Émile Bilodeau, Cécile Doo-Kingué Trio, Samuele, Canailles et plusieurs autres !

3 réflexions sur “Au CNA, un voyage dans le monde de Klô Pelgag

  1. Ping : Ballade Transcanadienne avec Marie-Clô, Anique Granger et Caroline Savoie – FrancoMusique

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s