Salomé Leclerc à Gatineau

Le 2 novembre, Salomé Leclerc a offert un merveilleux spectacle à La Basoche à Gatineau. On a pu la rencontrer afin qu’elle nous parle de son troisième album, Les choses extérieures.

En 2011, Salomé Leclerc a lancé un premier album enregistré à Paris, sous la supervision de Emily Loizeau. Sous les arbres a vraiment établi dès le départ une carrière solide pour l’auteure-compositrice-interprète. En 2014, elle a suivi avec 27 fois l’aurore, en collaboration avec Philippe Brault.

La semaine dernière, elle est venue faire un tour à La Basoche à Gatineau pour nous présenter le troisième spectacle d’une nouvelle tournée. Elle a présenté des pièces des albums précédents mais surtout du nouveau Les choses extérieures.

Alors que sur ce nouvel album, elle joue de tous les instruments sauf les violons, sur scène elle était accompagnée de Philippe Brault (guitare, clavier, violoncelle/contrebasse), José Major (batterie, clavier) et Audrey-Michèle Simard (choriste, percussions). Les quatre musiciens ont offert un spectacle de haut niveau du point de vue de la performance musicale. José Major était tout à fait étonnant avec son jeu de clavier et de batterie en même temps. D’ailleurs, sa batterie est hors du commun ressemblant beaucoup plus à un environnement de Pink Floyd des années 70. La voix d’Audrey-Michèle Simard sortait en force. On en aurait demandé plus ! Philippe Brault apportait cette touche subtile à travers le spectacle, toujours là aux bons endroits avec toujours la bonne intention.

Maintenant, parlons de Salomé Leclerc. Oui, elle est chanteuse avec une voix merveilleuse. Mais ce qui impressionne est la guitariste. Salomé change de technique pour chaque chanson, avec des rythmes différents partant souvent dans des solos incroyables. On peut entendre des influences de Brian Setzer, du jazz et du grunge. Toujours en mouvement, elle va voir les gens au bord de la scène en les regardant dans les yeux. Certaines expressions de son visage se promènent au rythme de ses notes.

C’est certainement un des meilleurs spectacles que nous avons vus cette année. Merci à La Basoche de nous avoir invités. À noter que Salomé Leclerc reviendra dans la région le 16 janvier 2019 dans le cadre de Contact Ontarois et le 14 avril, à La Nouvelle Scène. À voir absolument !

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s