Florr, visage nuée

Photo par Gabrielle Legault.

Florr (Jessica Hébert) vient de lancer une chanson intitulée Visage nuée. Elle se prépare à lancer un EP dans quelques mois. Pour l’instant, elle vient de nous parler de ses projets.

 

Quel âge as-tu et tu es de quelle région?

J’ai 27 ans et j’habite à Montréal.

De quels instruments joues-tu?

Principalement le violon, mais depuis quelques années j’ai redécouvert le piano, c’est sur cet instrument que j’ai commencé à composer. Le fait de pouvoir penser la musique en termes de progressions harmoniques a vraiment ouvert mes horizons, le violon est plutôt limité à ce niveau-là! Sinon ces temps-ci j’explore beaucoup les synthétiseurs, les sons me font perdre la notion du temps.

Pourquoi avoir choisi le nom de « florr » ?

Ça renvoie à un équilibre qu’on retrouve dans la nature en général, la musique m’aide à canaliser ce que je vis et d’en faire quelque chose de constructif, ça m’équilibre. Aussi je trouve que la sonorité évoque l’espace, l’ouverture, des paysages, ce sont tous des éléments que je souhaite transmettre à travers ma musique.

Tu as étudié en musique?

Oui, en interprétation violon puis en musicologie à l’Université.

Tu viens de lancer la pièce Visage nuée. Peux-tu m’en parler?

Oui! C’est une pièce plutôt contemplative, pop mais avec des influences tirées de l’ambiant et du néoclassique. Les paroles sont surtout imagées, elles sont là en quelque sorte pour ajouter à ce qui est déjà évoqué par la musique. Il y a quelque chose d’intangible à la musique, elle a le pouvoir de nous entraîner ailleurs de notre quotidien, pour moi les mots appuient cette réalité-là. Nikolas Benoit-Ratelle (au mixage & co-réal) et moi avons travaillé des mois là-dessus, ça fait du bien que la pièce soit sortie et que le projet se concrétise!

 

Ton EP sortira à l’automne. Peux-tu m’en parler?

Oui, j’ai hâte! Ce sera mon premier EP, Vague distance. Il est formé de pièces ambiantes et instrumentales et d’autres plus « pop » avec des paroles. Mais leur ordre crée un parcours d’écoute qui est cohérent dans son ensemble. Ça marque en quelque sorte le début du projet, avec plusieurs registres de style, mais je souhaite trouver un équilibre entre les différentes influences. Souvent les albums sont soit complètement ambiant, ou complètement pop, nécolassique, ou autre, mais je souhaite intégrer ces influences en y développant un style différent des influences prises à part, ou que si certaines pièces vont dans un genre plus précis, que ça serve le parcours d’écoute de l’album dans son entièreté.

Quels sont tes collaborateurs dans ce EP?

Nikolas Benoit-Ratelle travaille à la co-réalisation et au mixage, principalement. Un collègue en or dont j’apprécie la sensibilité artistique et sa patience (haha). On s’adapte en ce moment à collaborer à distance, c’est un défi!

Comment décrirais-tu ta musique?

C’est assez pop, mais des registres qui varient entre l’ambiant, le néoclassique et la chanson, dans un style impressionniste. Julie-Christine Parent d’ICI musique classique a utilisé ce terme-là et je trouve que ça fait beaucoup de sens! Je cherche à créer du beau en fusionnant les différentes influences musicales, et que le résultat renvoie à quelque chose de profond qui résonne du côté émotionnel et qu’on soit bien là-dedans. Je suis plutôt solitaire dans la vie, mais c’est paisible pour moi. Je pense que la musique fait ressentir ça aussi.

As-tu d’autres projets cette année?

J’ai un projet de musique expérimentale-ambiante (Nuéephare) basé sur l’improvisation avec Olivier Landry-Gagnon qui en est à ses tout débuts, mais avec le confinement et le EP de mon projet florr, c’est plutôt ralenti. Mais Olivier et moi avons une belle chimie artistique, la musique va se développer dans le temps.

C’est le confinement en ce moment. Que fais-tu de tes journées?

Je passe beaucoup de temps à travailler sur le EP, c’est ma priorité en ce moment. Sinon, je continue de créer et d’explorer différents instruments, ça fait du bien de se changer les idées avec du nouveau!

 

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s