FrancoMusique, maintenant sur iTunes

Depuis l’ouverture de FrancoMusique il y a un an, nous faisons de plus en plus des entrevues vidéos avec des artistes. Nous diffusons ces entrevues sur Instagram, Facebook et YouTube. Cette semaine, après maintes réflexions, nous avons décidé de diffuser exclusivement nos vidéos sur YouTube. Ça va nous permettre d’essayer de bâtir une chaîne vidéo unique dans le paysage de la francophonie canadienne. Lire la suite

L’émission Fans de country débarque chez nous

La Télévision Régionale de Laval présente maintenant une nouvelle émission intitulée Fans de country animée par la chanteuse Katty Bessette. Aujourd’hui, la station de télé a diffusé la deuxième émission de la saison. On peut y voir une grande entrevue avec Céleste Lévis.

Fans de country est donc une émission sur les artistes du genre mais aussi sur les fans. Il y a deux semaines, l’équipe de tournage de l’émission est passée chez nous pour demander quelques questions à la fan #1 de Céleste Lévis, Catherine Archambault de FrancoMusique.

On vous invite à regarder l’émission qui vient d’être publiée sur YouTube !

Aidez-nous avec notre campagne GoFundMe

Il y a maintenant un an, nous avons créé un blogue qui avait pour objectif de mettre en valeur la chanson francophone au Canada. Au mois d’octobre 2017, nous ne pouvions trouver un endroit précis sur Internet où trouver des nouvelles sur les artistes francophones d’un bout à l’autre du pays et surtout, sur les artistes en milieu minoritaire. Nous avons donc décidé de créer nous-mêmes une plateforme du nom de FrancoMusique.

À la base, FrancoMusique est un blogue qui traite de spectacles, de vidéos, d’albums et de projets d’artistes canadiens-français. Grâce à l’ajout des médias sociaux, d’une page Facebook , d’un compte Instagram  et d’une chaîne YouTube , FrancoMusique tente aujourd’hui de diffuser l’information non plus seulement sous forme de textes, mais de photos et d’entrevues vidéos. Tout est fait par un père et sa fille, qui est encore à l’école secondaire.

Sur FrancoMusique, on peut entendre parler d’une artiste du Yukon, d’un projet créatif du Nouveau-Brunswick, d’un vidéoclip du Québec, d’un nouveau CD de l’Alberta ou d’un spectacle de l’Ontario français.

Au fil des mois, plusieurs adeptes nous ont confié qu’ils se sont acheté des billets de spectacle ou se sont procuré une chanson après l’avoir entendue sur notre blogue. Des artistes nous offrent d’assister à leur spectacle. D’autres, de faire une critique de leur CD. Bref, nous avons toujours beaucoup de travail. Mais voici qu’après un an, notre aventure est appelée à prendre un autre tournant, et nous avons besoin d’aide.

Nous aimerions amener notre blogue à un autre niveau avec encore plus de fonctionnalités. Nous aimerions continuer à couvrir les projets des artistes. Or, tout ce que nous faisons nous coûte de l’argent, que ce soit en frais de transport, de spectacles ou d’équipement.

Ma fille et moi sollicitons donc votre aide pour appuyer le projet FrancoMusique. Un appui à FrancoMusique, c’est un appui aux artistes francophones en milieu minoritaire. Un appui à FrancoMusique, c’est aussi un appui en faveur d’un star-système franco-canadien qui favorisera  l’exportation de nos artistes d’ici vers la scène internationale.

Une page sera créée sur le blogue avec les noms des contributeurs. Si une entreprise désire contribuer de façon publicitaire, elle n’a qu’à nous écrire à francomusiqueblog @ gmail.com.

Pour nous aider : GoFundMe.

Roch et Catherine Archambault (un projet père et fille)

FrancoMusique : un projet père-fille

 

Roch et Catherine Archambault avec Marie-Lou St-Onge, de l’émission Sur le vif, à la rentrée de Ici Radio-Canada Ottawa-Gatineau la semaine dernière.

 

Voilà maintenant depuis 2002 que j’écris des petits et parfois, de longs articles sur mes découvertes musicales. Pendant longtemps, j’ai écrit sur la musique de l’Asie, de la Cantopop à la J-pop en passant par la K-pop, une passion qui est encore là mais dont je devais me distancer pour essayer autre chose. Alors que j’avais parlé de la musique de l’Asie aux gens d’ici, je voulais maintenant faire le contraire, soit parler aux gens d’ailleurs ce qui se passe ici. De ceci, FrancoMusique est né. Lire la suite

La musique, un langage universel… c’est de la pure foutaise

On me dit souvent que la musique est un langage universel, qu’elle peut justement briser les barrières linguistiques entre les gens, qu’elle réussit à rassembler peu importe la langue employée dans les paroles. On me donnera des exemples d’artistes (souvent les mêmes) qui ont joué dans un autre pays où la langue est différente. La musique est un langage universel… je n’y crois pas et voici pourquoi. Lire la suite

FrancoMusique sur YouTube

Suite au texte Le bilan et la suite, j’ai décidé de créer une chaîne YouTube. Quand on publie des vidéos sur Facebook, c’est très utile pour le partage. De l’autre côté, on perd dans la recherche sur des moteurs comme Google.

Dorénavant, les vidéos de FrancoMusique seront publiées que sur YouTube. Abonnez-vous!

Lire la suite

Le bilan et la suite

Au mois d’octobre, j’ai créé le blogue FrancoMusique pour plusieurs raisons. J’allais de plus en plus voir des spectacles de la scène musicale franco-ontarienne et je ressortais toujours satisfait des artistes, mais déçu du nombre de spectateurs. La question pour moi était de savoir pourquoi les gens n’allaient pas voir beaucoup de spectacles. Immédiatement, je me suis rendu compte de la trop petite place accordée aux artistes de la francophonie canadienne dans les médias. Si les gens n’entendaient pas parler des artistes d’ici, il y avait peu de chance qu’ils se rendent dans les salles de spectacle pour les découvrir. Lire la suite

Ma passion pour le disque vinyle

On me demande souvent pourquoi j’aime les disques « vinyle ». Je tenterai d’y répondre du mieux que je peux dans ce court texte.

Plus jeune, j’écoutais de la musique de diverses façons. Nous avions à la maison des 33-tours, des 45-tours, des cassettes 4-pistes, 8-pistes, en plus de la radio et la télévision où on pouvait découvrir de nouveaux artistes. Côté sonore, le support ultime demeurait le vinyle. Mon père en avait beaucoup et au fil des ans, j’en ai acheté des centaines. Lire la suite