Ballade transcanadienne avec Céleste Lévis, Sophie Pelletier et Amélie Hall

Encore cette année, le MIFO (Mouvement d’implication francophone d’Orléans) a organisé l’événement Ballade transcanadienne, un spectacle musical concept où on peut voir trois artistes de trois régions différentes au Canada. Cette année, trois femmes ont pris la scène : Céleste Lévis de l’Ontario, Sophie Pelletier du Québec et Amélie Hall du Nouveau-Brunswick. Trois régions, mais aussi de la musique de trois styles différents qui ont donné une agréable soirée.

Amélie Hall a été la première à monter sur la scène du Centre des arts Shenkman. L’artiste a interprété des chansons de son plus récent album, mais aussi de nouvelles. Elle nous a parlé de son prochain disque qui semble prometteur. Il est important de dire qu’Amélie Hall revenait tout juste du Gala Country où elle avait gagné les prix de Chanson de l’année SOCAN, Album de chansons originales de l’année et Auteur-compositeur de l’année. La salle a d’ailleurs salué le travail de l’artiste en applaudissant avec gaieté. Pour ma part, c’était la première fois que je voyais l’artiste acadienne sur scène. On peut voir qu’elle a beaucoup de métier et qu’elle est à l’aise sur scène. Son style country en a ravi plusieurs.

Sophie Pelletier a par la suite envahi la scène avec un batteur et un claviériste. C’était aussi la première fois que je voyais cette artiste sur scène et j’ai été renversé. Elle chante, elle fait des blagues, elle danse, elle bouge, l’énergie est palpable. On voit rarement ce style éclaté. Par sa fougue, elle m’a rappelé Dumas et Mehdi Cayenne à l’occasion. D’ailleurs, Dumas a composé son single qui tourne en ce moment, Changer le cours. Je dois aussi mentionner que nous avons rencontré l’artiste avant qu’elle embarque sur la scène. Elle est certainement une des artistes les plus amicales que nous avons rencontrés cette année. Il y a plusieurs artistes que je nomme sur ce blogue, sans nécessairement les avoir constamment dans mon téléphone ou sur ma table tournante. Sophie Pelletier sera sûrement sur ma playlist pendant longtemps. Elle a une voix puissante, frappe plusieurs octaves et est capable d’aller chercher la voix de sable d’une rockeuse. Formidable. Et que dire des chansons. À découvrir !

La soirée s’est terminée avec Céleste Lévis qui nous a offert une partie de son deuxième album, Donne-moi le temps, qui vient tout juste d’être lancé le 14 septembre. Certaines des chansons de son premier album ont subi une transformation « 2.0 ». Un spectacle « full band », le nouveau son de Céleste était au rendez-vous. Je dois noter le travail de Marc-André Labelle, un guitariste hors du commun. Il m’a rappelé le guitariste de Marillion à l’occasion avec ses sonorités d’ambiance. L’interprétation de Simplement de Céleste Lévis et Marc-Antoine Joly a été très touchante.

Merci au MIFO de nous avoir invités. Merci aussi à UniforcePro pour l’entrevue avec Sophie Pelletier.

Le MIFO a une importante programmation cette année. J’aimerais mentionner que Yao sera sur scène le 24 janvier, Damien Robitaille le 16 février, Les Rats d’Swompe le 29 mars, Amélie Hall le 26 avril, Geneviève RB et Alain Barbeau le 10 mai.

Voici les plus récents vidéoclips de Sophie Pelletier et Céleste Lévis :

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s