Mélissa Ouimet au Musiparc de Gatineau

Mélissa Ouimet

Dimanche dernier, Mélissa Ouimet a présenté un spectacle sur la scène du Musiparc à Gatineau. On voulait absolument vous parler du spectacle mais aussi de cette nouvelle expérience musicale.

Nous sommes arrivés sur le site une trentaine de minutes avant le début du spectacle. J’ai ouvert la vitre de ma voiture et quelqu’un a vérifié mon billet et m’a remis une bière sans alcool gratuitement. Ensuite, j’ai dirigé ma voiture vers le stationnement où une personne me disait exactement où me garer. Il y a une grande distance entre les voitures. On peut installer nos propres chaises en avant de la voiture ou sur le côté passager.

Sur les deux côtés de la scène, on retrouve deux écrans géants en forme verticale. Avant le spectacle, sur ces écrans, Les Denis Drolet ont présenté les consignes de la soirée, avec humour bien entendu. Sans présentation, Mélissa Ouimet est apparue sur scène avec ses formidables musiciens.

Au départ, on ne savait pas trop comment écouter le spectacle. Il n’y a pas de haut-parleurs sur scène, à part les moniteurs pour les musiciens. On peut donc entendre la batterie de loin avec quelques instruments, mais à peine on peut entendre la voix. Donc, rester sur une chaise n’est pas idéal, sans parler des moustiques. Le son de la scène est retransmis sur un signal radio. On peut toujours rester sur une chaise dehors, ouvrir notre radio et l’entendre à partir de notre vitre baissée, par contre il y a un délai dans la retransmission.

Le mieux était donc de rester dans notre voiture pour tout le long du spectacle. On ferme les vitres et on ouvre la radio à haut volume. Nous nous sommes aperçus que si notre volume était trop bas, on pouvait entendre la batterie de la scène avec un délai dans la retransmission vers notre radio.

Mélissa Ouimet

Finalement, l’expérience était intéressante. C’était un peu comme être dans un festival mais dans sa voiture. Il y a certains inconvénients (buée dans l’auto, air climatisé, le type de système de son de la voiture), mais en général il est bien de vivre l’expérience une fois.

Du côté du spectacle, Mélissa Ouimet a tout donné. La moitié du spectacle, elle a interprété ses propres chansons et l’autre moitié, des chansons de La Voix et des demandes spéciales que les gens lui ont demandées dans ses Facebook Live. De notre côté, nous avons préféré l’interprétation de ses propres chansons car nous sommes de grands fans. Elle a terminé le spectacle en chantant Personne ne pourra m’arrêter et est revenue pour un rappel avec Ailleurs du groupe Corbeau.

Elle s’est amusée à plusieurs reprises en demandant aux gens de faire sonner leur klaxon et d’ouvrir les lumières de leur voiture. Étant donné la distance entre les voitures, il était difficile d’avoir ce sentiment de foule dans un festival. Malgré tout, on pouvait sentir l’énergie du groupe sur scène. Chapeau aux gens qui filmaient le tout, la présentation visuelle était fascinante et beaucoup mieux que dans certains spectacles télévisés.

Personnellement, je dois souligner le travail du pianiste Gabriel Bertrand Gagnon. Sa technique de piano a amené une richesse à toutes les pièces.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s