Étiquette : FrancoMusique

Les Prix FrancoMusique 2019

Prix FrancoMusique 2019

Nous aimons les prix Trille Or, les Félix, les Victoires et les JUNO. C’est toujours une célébration de la musique. Dans les galas ici comme ailleurs, on célèbre les artistes de la musique et le plus souvent, les visages à l’avant-scène et peu souvent les musiciens. FrancoMusique a donc décidé de célébrer les musiciens de la francophonie canadienne.

Le public est invité à décider quels seront les gagnantes et gagnants dans diverses catégories. Choisissez qui est selon vous le meilleur guitariste de l’année ou bien la meilleure chanteuse de l’année. Qui sont les musiciens dans la francophonie canadienne qui ont retenu votre attention durant la dernière année? Écrivez le nom du musicien et pour être certain d’avoir la bonne personne, s’il y a lieu, écrivez le nom du groupe ou de l’artiste avec lequel il ou elle travaille! (suite…)

Nous n’avons pas gagné un prix Trille Or, mais…

Ottawa a reçu des artistes francophones de partout au Canada pour la semaine Trille Or. Quatre jours de spectacles, ateliers, conférences et puis finalement, un gala.

Le 29 janvier, nous nous sommes rendus à La Nouvelle Scène pour voir les artistes en nomination pour le prix Trille Or de l’auteur-compositeur. Cindy Doire, Étienne Fletcher, Mclean, Damien Robitaille et Moonfruits ont offert une prestation sous l’animation d’Anique Granger.

Le 1er mai a eu lieu le souper de l’industrie. Durant cette soirée, une vingtaine de prix ont été remis à des gens travaillant souvent dans l’ombre. Enfin, le lendemain a eu lieu le tapis rouge suivi du gala où une dizaine de prix ont été présentés aux artistes, un événement en direct à la télé. (suite…)

Musique de la francophonie canadienne – 12 avril 2019

Encore beaucoup de nouveautés cette semaine d’un peu partout au Canada. On voulait aussi vous rappeler certains clips que vous avez pu manquer provenant de l’Ontario dans les dernières semaines. (suite…)

Notre campagne de financement

Il y a deux mois, nous avons lancé notre campagne de financement. Nous avons décidé de refaire un autre appel avant la fin de l’année.

Il y a maintenant un peu plus d’un an, nous avons créé un blogue qui avait pour objectif de mettre en valeur la chanson francophone au Canada. Au mois d’octobre 2017, nous ne pouvions trouver un endroit précis sur Internet où découvrir des nouvelles sur les artistes francophones d’un bout à l’autre du pays et surtout, sur les artistes en milieu minoritaire. Nous avons donc décidé de créer nous-mêmes une plateforme du nom de FrancoMusique. (suite…)

Sortez, allez voir des spectacles!

Règlement 17, Le Flo Franco, DJ Unpier et Camille Viau au Festival Franco-Ontarien 2018.

J’ai vu énormément de spectacles dans ma vie. Ce que j’ai remarqué depuis quelques années, c’est la baisse de spectateurs dans les salles. Il est maintenant plus que jamais difficile de faire sortir les gens. Et les artistes ont besoin plus que jamais de vendre des billets. (suite…)

FrancoMusique fête son premier anniversaire

FrancoMusique a un an. Le blogue a été créé le 22 octobre 2017. C’est l’heure du bilan!

Alors que depuis 2002, je couvrais la musique provenant de l’Asie pour la faire découvrir aux gens d’ici, j’ai décidé il y a un an de faire le contraire, soit en parlant des artistes d’ici au reste du monde. De là, FrancoMusique est né, un projet père-fille (Roch et Catherine Archambault). (suite…)

La musique, un langage universel… c’est de la pure foutaise

On me dit souvent que la musique est un langage universel, qu’elle peut justement briser les barrières linguistiques entre les gens, qu’elle réussit à rassembler peu importe la langue employée dans les paroles. On me donnera des exemples d’artistes (souvent les mêmes) qui ont joué dans un autre pays où la langue est différente. La musique est un langage universel… je n’y crois pas et voici pourquoi. (suite…)

Le bilan et la suite

Au mois d’octobre, j’ai créé le blogue FrancoMusique pour plusieurs raisons. J’allais de plus en plus voir des spectacles de la scène musicale franco-ontarienne et je ressortais toujours satisfait des artistes, mais déçu du nombre de spectateurs. La question pour moi était de savoir pourquoi les gens n’allaient pas voir beaucoup de spectacles. Immédiatement, je me suis rendu compte de la trop petite place accordée aux artistes de la francophonie canadienne dans les médias. Si les gens n’entendaient pas parler des artistes d’ici, il y avait peu de chance qu’ils se rendent dans les salles de spectacle pour les découvrir. (suite…)