Sortez, allez voir des spectacles!

Règlement 17, Le Flo Franco, DJ Unpier et Camille Viau au Festival Franco-Ontarien 2018.

J’ai vu énormément de spectacles dans ma vie. Ce que j’ai remarqué depuis quelques années, c’est la baisse de spectateurs dans les salles. Il est maintenant plus que jamais difficile de faire sortir les gens. Et les artistes ont besoin plus que jamais de vendre des billets.

Quand j’étais plus jeune, des artistes pouvaient lancer des albums sans nécessairement faire des tournées. Et ceux qui faisaient des spectacles vendaient les billets à des prix ridicules et misaient sur la vente de la marchandise comme les t-shirts. Maintenant, les gens achètent de moins en moins de musique. L’artiste doit donc se produire en spectacle et vendre de la marchandise.

Durant les deux dernières années, j’ai assisté à certains spectacles qui étaient vraiment catastrophiques. Comme par exemple, lors de la Saint-Jean à Ottawa, nous n’étions que trois personnes devant la scène de Laurence Nerbonne, alors qu’à peine une poignée de gens étaient sous une tente. Laurence est venue nous voir pour annuler le show. J’avais vu la chanteuse à La Nouvelle Scène un an auparavant, alors qu’elle faisait partie d’une lignée d’artistes. Elle était la vedette de la soirée, donc à la fin du spectacle. Il restait moins que 10 personnes dans la salle. Le mois dernier, je suis allé voir La Bronze à Ottawa dans une salle à moitié pleine. Je pourrais vous donner plusieurs exemples de ce genre.

Dernièrement, je suis allé voir Céleste Lévis et Joly au restaurant Vert Fourchette à Vankleek Hill. C’était salle comble, donc 60 personnes entassées. Quelques semaines auparavant, j’avais vu Céleste au CNA, où elle a lancé son album devant une salle pleine. J’ai eu un grand plaisir à voir des salles remplies, mais ce n’est pas le cas partout.

Certains diront que c’est la faute à Netflix ou le prix des billets. Quand j’étais jeune, on disait que le VHS détruirait le cinéma. À ce que je sache, le cinéma se porte bien et le prix des billets est vraiment dispendieux! Sur FrancoMusique, nous avons fait des concours, donc donner la chance aux gens de gagner des billets. Il y a eu peu de participants. Même avec billets gratuits, il est difficile de faire sortir les gens.

J’ai vu le vent d’appui à travers le pays envers la cause franco-ontarienne et la francophonie canadienne durant la dernière semaine. Il est beau de voir ça. Mon souhait est que cet appui à la francophonie continue à l’année longue. Au lieu de regarder une émission américaine sur Netflix, allez voir un spectacle d’un artiste francophone. Même si ce n’est qu’une fois durant l’année, allez-y!

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s